Mariage : 3 raisons de choisir une robe de seconde main

Nous croyons que, comme les diamants recyclés qui ornent nos bagues, une robe de mariée mérite de vivre davantage de jours heureux. Pourtant, la plupart des robes finissent au fond d’un garde-robe après n’avoir vu le soleil que quelques heures. 

 

source de l'image: Still White

 

Comme un bijou, une robe de mariée a une âme, elle raconte une histoire, elle suscite des émotions et réveille des sentiments. Elle a connu l’amour à son apogée! Pourquoi ne pas lui donner l’occasion de le saisir à nouveau?

Voici 3 raisons de choisir une robe de seconde main pour votre mariage.

 

1. Limitez l’impact environnemental de la célébration

Contrôler l’impact environnemental d’un mariage peut s’avérer difficile. Les invités ne finiront probablement pas tous leur assiette et certains éléments du décor ne survivront peut-être pas à la fête. Si vous avez à coeur la protection de notre planète, vous pouvez toutefois faire le choix d’opter pour une robe de seconde main.

Quand on sait que plus de 67 000 tonnes de textiles seraient éliminés chaque année au Québec*, l’achat d’une robe neuve que l’on ne portera qu’une seule fois nous apparaît soudainement illogique, non? 

 

2. Réalisez des économies substantielles 

Règle générale, un mariage n’est pas gratuit. Le traiteur, les alliances, les fleurs... Les coûts s’additionnent rapidement. La robe de mariage constitue d’ailleurs souvent l’un des postes budgétaires les plus importants de l’événement. Selon un sondage réalisé auprès des lectrices des magazines Weddingbells et Mariage Québec**, on dépenserait en moyenne 1 700$ pour l’achat de celle-ci.

Louer (entre 250$ et 750$) ou acheter une robe d’occasion (jusqu’à 50% de son prix d’origine) vous permettra d’économiser un montant considérable. Votre compte en banque vous dira merci!

 

3. Soyez unique! 

Votre robe vintage datera peut-être un peu, beaucoup, passionnément... et c’est tant mieux! Il y a du beau dans le singulier, le différent. À l’image de votre histoire d’amour, votre robe sera unique!  

  

source de l'image: preowned wedding dresses

 

Où trouver votre robe 

1. En ligne

Il existe de nombreux sites internet spécialisés dans les robes de mariée d’occasion. Si vous êtes prête à prendre le risque de ne pas essayer la robe, c’est une belle façon d’ouvrir les frontières et d’étendre vos recherches à l’extérieur de votre région!

Autrement, éplucher les sites de petites annonces et les groupes Facebook dédiés à la vente et à la location d’accessoires de mariage vous permettra d’éliminer les dépenses reliées aux frais de livraison.

Si vous achetez votre robe directement d’un particulier, n’hésitez pas à demander des photos supplémentaires ou à voir la robe via FaceTime avant de vous déplacer pour conclure l’échange. Cela vous évitera beaucoup d’allers-retours (et de mauvaises surprises) inutiles! 

 

3 sites web à épingler à vos favoris 

  1. Pre Owned Wedding Dresses

  2. Still White

  3. Once Wed

 

2. En Boutique

Pour bénéficier de conseils d’expert(e)s, courez les friperies et les boutiques de robes de mariée vintage. Certains magasins de robes neuves consacrent également une section de leur plancher de vente aux vêtements d’occasion; informez-vous! 

 

5 adresses montréalaises à visiter:

  1. Deuxième Édition, 5333 rue Casgrain, Suite 617

  2. La petite robe noire, 4030 rue St-Ambroise, Suite 234

  3. The Little Shop, 1002 rue Ogilvy 

  4. Empire de l’échange, 5225  boulevard Saint-Laurent 

  5. Ruse Boutique, 5141 boulevard Saint-Laurent

 

3. Dans l’armoire de grand-mère 

Pourquoi ne pas enfiler la robe de mariée de votre soeur, de votre mère, de votre grand-mère? Une robe significative portant un héritage bien particulier. Avec leur permission, vous pourriez même y ajouter votre touche personnelle grâce à quelques altérations. Qui sait, peut-être la transmettrez-vous à votre tour à la génération suivante?

image source: Once Wed 

Nous espérons vous avoir inspiré à donner une seconde vie à une robe de mariée et vous souhaitons la plus belle des journées pour votre mariage!

 

 


        *Source : étude de caractérisation de RECYC-QUÉBEC (2009)

**Source : Le coût d’un mariage par Julie Saint-Hilaire pour Desjardins. 

source de l'image de couverture: Temperley London