Dans la boîte à bijoux de...Myriam Élie

Chaque boîte à bijoux raconte une histoire, regorge d’anecdotes et laisse entrevoir la personnalité de sa propriétaire. Avec sa série de capsules “Dans la boîte à bijoux de...» MYEL part à la découverte des collections de bijoux de femmes exceptionnelles afin d’y révéler les secrets qu’elles renferment. 

_______________________________________________________________

Myriam Élie, designer et fondatrice de MYEL, est la première à se prêter au jeu. 

 

 

Ta boîte à bijoux a-t-elle une histoire?

«Je l’ai trouvée dans un magasin Muji lors de mon dernier voyage en Allemagne. J’en suis ravie, parce que cela faisait longtemps que je cherchais une boîte à la fois belle et pratique. Elle répond tout à fait à mes goûts. En fait, elle m’a tout de suite fait penser aux présentoirs de la boutique avec ses tiroirs en velours gris pâle et son extérieur en acrylique. J’aime bien ses deux tiroirs, l’un pour ranger mes bagues et mes boucles d’oreilles et l’autre pour ranger mes colliers. Mais je vais bientôt devoir m’en acheter une deuxième parce que celle-ci commence à déborder.» 

 

As-tu toujours porté beaucoup de bijoux?

«Oui, j’ai toujours adoré porter une accumulation de bijoux , en mariant les styles et les grosseurs. J’aime autant porter les bijoux de ma mère que les bijoux trouvés dans les boutiques vintage. En fait, j’ai une vraie passion pour les accessoires. Je trouve que c’est le détail qui offre l’opportunité d’exprimer sa personnalité et aussi son humeur. De même, les bijoux peuvent être une armure, ils te “protègent”, te donnent de la confiance quand tu en as besoin.» 

 

 

As-tu un bon souvenir relié à un bijou?

«Oui, j’ai fait faire le même collier pour ma mère, mes deux soeurs et moi. Nous avons donc chacune un collier similaire qui symbolise notre amour familial. Il n’y a que la pierre centrale qui diffère car je l’ai choisie en fonction des personnalités de chacune.» 

 

As-tu un bijou préféré?

«Mon pendentif zodiaque est de loin mon bijou préféré puisqu’il y a une signification derrière. J’ai choisi de le sertir avec des saphirs : le rubis, ma pierre de naissance, occupe le centre, et il est entouré de saphirs bleus qui rappellent l’eau. Ce sont mes deux couleurs préférées, et de plus,je m’identifie à la personnalité du Cancer, étant à la fois créative, émotive et très proche de ma famille. Je le porte avec fierté.» 

 

As-tu une routine bijoux?

«Oui, je commence toujours par choisir mes bagues puis je poursuis : bagues - bracelets (même si je n’en portent que très rarement) - collier et finalement boucles d’oreilles. Les bijoux que je choisis varient en fonction de ce que je porte. Quand j’enfile une tenue plus simple, j’opte souvent pour des anneaux. Autrement, je porte surtout des boucles d’oreilles «studs». J’aime aussi accumuler les bagues en mixant les styles.» 

 

 

As-tu des bijoux qui te viennent de ta famille et qui ont une signification particulière?

«J’en avais plusieurs avant, mais malheureusement on me les a volés lors d’un voyage il y a de cela plusieurs années. C’est d’ailleurs ce qui m’a amenée à lancer MYEL. J’ai un doux souvenir d’un bracelet gravé à mon nom que j’avais reçu de ma grand-mère pour ma première communion et aussi d’une bague avec ma pierre de naissance que ma marraine m’avait offerte. 

 

Portes-tu des bijoux différents selon l’occasion?

«Non, pas vraiment. Je ne considère pas que certains de mes bijoux soient pour le soir et d’autres pour le jour. Je modifie simplement la quantité ou les agencements selon la circonstance.» 

 

Ces agencements préférés:

«J’aime bien superposer les colliers et porter plusieurs bagues à la fois. Pour les boucles d’oreilles, l’effet créé en portant deux paires d’anneaux ou l’association de deux paires de formes différentes me plaît. Pour cela, il faut bien entendu avoir plusieurs trous sur le lobe.» 

 

 

 

À chacune ses habitudes, à chacune ses histoires. Et vous, quel est votre rituel bijoux ?